Bulletin trimestriel du PDG : Résultats du 2e trimestre 2020

Nous avons publié aujourd’hui nos résultats du 2e trimestre 2020. Il s’agit de notre premier trimestre complet à subir les conséquences de la crise COVID-19. Ce premier semestre s’est effectivement révélé difficile, mais nous conservons tout de même un solide bilan opérationnel et sécuritaire.

Sur le plan opérationnel, nous avons réussi à atténuer les répercussions de la pandémie sur notre portefeuille au cours des six derniers mois. Pour autant, nous n’en sortons pas indemnes. Les exigences découlant des mesures de prévention indispensables que nous avons instaurées sur tous nos sites, conjointement avec les restrictions de déplacement imposées, ont posé de nombreux défis et rallongé de manière imprévue les rotations de nos équipes sur place. Ces circonstances exceptionnelles ont été à l’origine de difficultés accrues au quotidien, et cependant notre équipe n’a cessé de faire preuve d’une grande efficacité.

Encore une fois, je tiens à tous vous remercier pour vos efforts continus visant à lutter contre cette pandémie en travaillant efficacement et en toute sécurité pour protéger tous les collaborateurs et l’entreprise. Par ailleurs, je tiens à rappeler que rien n’est plus important que la sécurité. Protéger nos employés, leurs familles et notre communauté a été et continue d’être notre priorité absolue. Un objectif adopté par tous avec des résultats remarquables, malgré les difficultés engendrées par cette « nouvelle normalité ».

Kinross affiche un solide deuxième trimestre. En effet, nous avons généré un bon flux de trésorerie disponible, plus que doublé nos bénéfices en glissement annuel, mais aussi continué à renforcer notre bilan d’investissement. Bien qu’il soit périlleux de prévoir les conséquences à long terme de cette pandémie, nous nous efforçons de concrétiser nos objectifs publics initiaux pour l’année concernant la production et les coûts ; objectifs que nous avions annulés au début de la crise par prudence.

Citons quelques faits saillants du deuxième trimestre :

Premiers impératifs

  • Nous avons continué de privilégier la santé et la sécurité, et nous avons travaillé dur pour gérer les risques découlant de la COVID-19 grâce à nos plans d’intervention exhaustifs. Nos résultats sécuritaires globaux demeurent solides, malgré les exigences liées à la lutte contre les retombées de la pandémie.
  • D’autre part, nous avons continué de soutenir nos communautés d’accueil grâce à diverses initiatives d’atténuation de la COVID-19 dans les domaines suivants : santé et sécurité, aide économique et soutien aux personnes vulnérables.
  • À la mi-mai, nous avons lancé le programme « Champions COVID-19 », une initiative mondiale de valorisation des employés qui vise à saluer les efforts de ceux dont l’action a des retombées positives en cette période de pandémie. Nous avons mis à l’honneur plusieurs employés qui n’ont pas ménagé leurs efforts et dont l’action a eu des retombées positives sur la santé et la sécurité, l’innovation, le soutien communautaire ou la promotion du moral des équipes.
  • À Paracatu, notre équipe de construction des bassins de résidus a franchi la barre exceptionnelle des 10 millions d’heures sans incident entraînant un arrêt de travail.
  • L’enjeu Inclusion et Diversité (I et D) a été placé au centre des discussions ces derniers mois, notamment au regard du racisme anti-Noirs. Dans le cadre de ses actuelles initiatives I et D, l’entreprise Kinross a signé l’engagement BlackNorth le 20 juillet dernier, s’engageant à prendre des mesures pertinentes pour lutter contre le racisme.
  • Notre rapport sur le développement durable sera publié prochainement. Il présentera les progrès que l’entreprise a réalisés au cours des deux dernières années en vue de respecter son engagement en faveur d’une exploitation minière responsable.

Assurer un flux de trésorerie durable

  • Faits saillants sur le plan opérationnel : Nous avons produit 571 978 onces d’équivalent or, un bilan satisfaisant pour notre portefeuille sachant que nos trois plus grandes exploitations — Paracatu, Kupol et Tasiast —représentent 63 % de notre production totale et affichent les coûts les plus bas.
  • Rendement financier : Le coût de revient des ventes était de 725 $ par once d’équivalent or et les coûts de maintenance globaux étaient de 984 $ par once d’équivalent or vendue. Les deux résultats se situent dans la fourchette établie dans le cadre de nos objectifs annuels initiaux. 
  • Le flux de trésorerie d’exploitation ajusté s’est élevé à 417 millions de dollars pour le trimestre, soit une hausse de 45 % par rapport au deuxième trimestre 2019, le tout assorti d’un très bon flux de trésorerie disponible pour le trimestre.
  • Les bénéfices nets ajustés ont plus que doublé, passant à 194 millions de dollars, soit 0,15 $ par action, comparativement au deuxième trimestre 2019.
  • Nos marges ont augmenté de 53 % par rapport à l’an passé, dépassant ainsi la hausse du prix moyen réalisé de l’or.
  • Nous avons continué d’améliorer notre bilan d’investissement et accru notre trésorerie à plus de 1,5 milliard de dollars, ce qui nous a permis de clore le trimestre avec un montant total de liquidités de 2,3 milliards de dollars.

Dégager une valeur future

  • À Tasiast, le projet 24k continue de bien avancer dans le respect des délais. Le 15 juin 2020, nous avons eu le plaisir d’annoncer la conclusion d’un accord de principe avec le gouvernement de Mauritanie en vue d’approfondir notre partenariat. En outre, cela se traduira par une stabilité accrue propice à la réussite à long terme de Tasiast.
  • Le projet Fort Knox Gilmore continue d’avancer dans le respect du budget alloué et des délais impartis. Il est actuellement achevé à 80 % environ.
  • À Chulbatkan, ce sont environ 35 500 mètres de forage qui ont été achevés à la fin du deuxième trimestre avec des résultats encourageants. Les opérations pour 2020 n’ont pas pris de retard et devraient se terminer en fin d’année.
  • Le projet de relance de La Coipa connaît une phase d’accélération avec la mobilisation des équipes d’exploitation minière et le lancement de la reconstruction de la flotte en prévision des opérations de prédécapage qui devraient commencer début 2021. Nous prévoyons de lancer la production initiale à la mi-2022.
  • Les résultats de l’étude de préfaisabilité de Lobo-Marte ont été dévoilés le 15 juillet, ajoutant 6,4 millions d’onces d’or à nos réserves minérales estimées, une quantité colossale. En outre, ce site nous offre d’excellentes perspectives de développement organique à long terme, soit un bon effet de levier au regard du cours de l’or. L’étude de préfaisabilité estime la production totale de la mine à environ 4,5 millions d’onces d’or sur une durée d’exploitation de 15 ans, avec un lancement de la production prévu dès la fin de l’exploitation minière de La Coipa. Nous prévoyons de lancer une étude de faisabilité plus tard cette année, étude qui devrait s’achever au 4e trimestre 2021. 
  • Les opérations d’exploration ont bien avancé au cours du premier semestre 2020 et sont toujours axées sur les cibles prometteuses autour des opérations actuelles. Les sites de Kupol et Chirano affichent tous deux des résultats satisfaisants. Nous prévoyons toujours des prolongations pluriannuelles de l’exploitation et des ajouts à nos ressources et réserves minérales estimées.Le projet Phase X de Round Mountain et le projet du Bassin de Curlew à proximité de l’usine de Kettle River affichent tous deux des résultats encourageants.

Amélioration continue et innovation

  • Le Fonds de possibilités d’innovation a permis de financer cinq projets en 2020. Son budget a été dirigé avec succès vers plusieurs initiatives prometteuses concernant toutes nos régions d’exploitation.  
  • Nos sites n’ont pas cessé de développer d’importantes initiatives en matière d’amélioration continue (AC). C’est formidable de voir des idées se concrétiser pour améliorer la productivité et réduire les coûts à l’échelle de Kinross.

Lors du précédent trimestre, je vous ai tous encouragés à rester vigilants, à continuer de prendre soin de vous et de donner la priorité à la sécurité. C’est un message que je vous renouvelle aujourd’hui. Jusqu’à présent, nous avons été en mesure de gérer les risques liés à cette pandémie. Toutefois, nous devons poursuivre nos efforts pour garantir la sécurité de tous au cours de ce second semestre.

Nous avons accompli un travail remarquable pour surmonter les obstacles de ce premier semestre. Nous sommes bien positionnés pour affronter la suite.

Merci pour vos efforts sans relâche et votre engagement à concrétiser nos objectifs communs.

Paul

J. Paul Rollinson
PDG
Kinross Gold Corporation