Bulletin trimestriel du PDG : Résultats du 3e trimestre 2021

Le 10 novembre, nous avons publié nos résultats du 3e trimestre 2021. Dans l’ensemble, nos exploitations enregistrent un bilan satisfaisant. D’ailleurs, nous sommes en bonne voie pour atteindre nos objectifs révisés en matière de production et de coûts, ainsi que nos objectifs de capital. Nous sommes aussi toujours en bonne voie pour accroître la production, à savoir passer à 2,7 millions et 2,9 millions d’onces d’équivalent or en 2022 et 2023 respectivement.

Sur le plan opérationnel, je suis ravi d’annoncer que l’usine de broyage de Tasiast a redémarré à la suite de l’incendie subi en juin dernier, et cela dans le respect des délais fixés et à des coûts moindres que les estimations initiales.  

Concernant le volet développement de projets, nous avons publié les résultats de nos études portant sur les projets Udinsk en Russie et Lobo-Marte au Chili. Cela vient confirmer notre point de vue selon lequel les deux projets constituent des actifs intéressants et de grande qualité qui ont le potentiel de renforcer de manière notable et à moindres coûts notre profil de production à l’avenir.

Sur le plan financier, notre bilan demeure solide. D’ailleurs, nous continuons de valoriser les gains des actionnaires grâce à notre programme de rachat d’actions et au versement d’un nouveau dividende trimestriel.

Citons quelques faits saillants du troisième trimestre :

Premiers impératifs

  • Compte tenu du bilan déjà marqué par un décès et d’importantes interruptions d’activité cette année, je suis plus que jamais extrêmement attentif à nos résultats de sécurité, tout comme vous, bien entendu. En vue de concrétiser les objectifs et jalons que nous avons fixés, nous devons travailler en toute sécurité, conformément aux protocoles, sans commettre d’erreur. Il n’existe aucune échéance ni aucun objectif de production qui mérite de compromettre la sécurité.
  • J’observe des signes encourageants en ce sens comme les mesures visant à passer en revue nos programmes de travail à chaud, la gestion des explosifs et opérations de dynamitage, sans oublier la sécurité du matériel mobile. Plus particulièrement, je tiens à mettre l’accent sur les réunions hebdomadaires de type pause-sécurité qui ont permis d’instaurer la tenue de discussions transversales sur les défis et les bonnes pratiques dans tous les sites.  
  • Je vous encourage tous à rester vigilants dans votre travail afin de pouvoir identifier les mesures nécessaires à une exécution en toute sécurité de vos tâches. N’hésitez jamais à solliciter votre supérieur si vous avez des questions ou des suggestions pour optimiser les procédures.
  • Bien que la pandémie de COVID-19 persiste, nos employés prennent les mesures nécessaires en se faisant vacciner. Je tiens à remercier tous les collaborateurs qui ont déjà pris leurs responsabilités à cet égard. D’ailleurs, j’invite toutes les personnes qui ne l’ont pas encore fait, à se faire vacciner contre la COVID-19.
  • Nous avons créé un comité exécutif ESG qui fournira des rapports trimestriels à l’équipe de haute direction et à notre conseil d’administration afin d’améliorer nos pratiques de gouvernance en la matière. Bien que notre bilan ESG soit solide, je pense que nous bénéficierons d’une approche globale dans ce domaine à l’échelle de l’entreprise.
  • J’ai l’honneur d’annoncer que nous renouvelons notre partenariat avec Trout Unlimited (TU) dans le but de créer l’Initiative de remise en état des sites miniers abandonnés en Alaska. Dans le cadre du premier projet de cette initiative, nous nous sommes engagés à verser 540 000 $ en faveur de la réhabilitation de la rivière Resurrection Creek. Nous collaborons avec TU sur une multitude de projets depuis des années. Nous nous réjouissons à l’idée de lancer de nouvelles actions qui auront des effets concrets et positifs.

Assurer un flux de trésorerie durable

  • Faits saillants sur le plan opérationnel : Nous avons produit 483 060 onces d’équivalent or au cours du troisième trimestre.
    • À Tasiast, l’usine de broyage a été relancée. On prévoit d’atteindre une capacité de traitement durable comparable à celle du premier semestre de cette année d’ici décembre. Le site devrait produire environ 15 000 onces d’équivalent or au cours du 4e trimestre. 
    • Fort Knox a obtenu de bons résultats avec une hausse de sa production et une baisse du coût des ventes par once par rapport au précédent trimestre.
    • Dans le Nevada, Bald Mountain a accru sa production par rapport au précédent trimestre. À Round Mountain, la paroi nord du gisement Phase W a été stabilisée à la suite des problèmes de stabilité détectés au 1er trimestre. Les opérations de déplacement des matières résiduelles en haut de la mine sont désormais terminées.
  • Rendement financier : Le coût des ventes a augmenté, passant à 870 $ par once d’équivalent or vendue. Il en va de même pour les coûts de maintenance globaux qui atteignent 1 225 $ par once d’équivalent or vendue. Les dépenses en capital augmentent et se chiffrent maintenant à 231 millions de dollars. 
  • Nos marges restent solides à 920 $ par once d’équivalent or vendue, un chiffre qui bénéficie largement d’un cours de l’or favorable.
  • Le flux de trésorerie d’exploitation ajusté s’élevait à 190,5 millions de dollars, avec un flux de trésorerie disponible de 38,9 millions de dollars.
  • Les bénéfices nets ajustés se chiffraient à 90,2 millions de dollars, soit 0,07 $ par action. 
  • En date du 10 novembre, nous avons procédé au rachat de 50 millions de dollars d’actions dans le cadre de notre programme de rachat d’actions. Par ailleurs, nous avons déclaré un nouveau dividende trimestriel de 0,03 $ par action.
  • Nous avons terminé le trimestre avec 586,1 millions de dollars en caisse et en quasi-espèces, ainsi que des liquidités totales estimées à 2,1 milliards de dollars.
  • En Russie et à Bald Mountain, les sites affichent de solides résultats en matière de gestion des coûts. À l’échelle de l’entreprise, nous avons géré avec efficacité les coûts de la main-d’œuvre, compensés par une hausse des coûts de maintenance.

Dégager une valeur future

  • Nous avons achevé l’étude de préfaisabilité pour le projet Udinsk en Russie, ainsi que l’étude de faisabilité pour Lobo-Marte au Chili. Les résultats viennent confirmer notre point de vue selon lequel les deux projets revêtent un fort potentiel pour assurer une production importante, rentable et à bas coûts.
    • Ensemble, Udinsk et Lobo-Marte représentent environ 9,7 millions d’onces d’or de nos estimations de réserves probables. Les deux gisements pourraient venir ajouter environ 6,7 millions d’onces à notre profil de production au cours de leur durée d’exploitation. Ils se trouvent dans des territoires que nous connaissons très bien et où nous conduisons nos activités avec efficacité depuis de nombreuses années.
    • Concernant le projet Udinsk, une étude de faisabilité est en cours de réalisation et devrait prendre fin au 3e trimestre 2022, sachant que la production devrait être lancée au 4e trimestre 2025. Le projet Lobo-Marte demeure une perspective de développement à long terme susceptible d’assurer une importante production à bas coûts sur une longue durée d’exploitation. 
  • Le projet 24k de Tasiast progresse de façon satisfaisante dans le respect des délais impartis. L’objectif est d’accroître la capacité de production en passant à 21 000 tonnes/jour d’ici la fin du 1er trimestre 2022, puis à 24 000 tonnes/jour mi-2023 au plus tard. La première phase du projet est achevée à 96 %. Les travaux de la centrale électrique progressent dans le respect des délais fixés. Elle devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année, sachant que les premiers tests ont été concluants.
  • En Alaska, une étude de faisabilité sur le projet Manh Choh avance dans le respect des délais fixés et devrait se terminer fin 2022. Concernant les gisements satellites Gil de Fort Knox, le premier coup de mine s’est déroulé en septembre sur le site, sachant que la production devrait être lancée avant la fin de l’année.  
  • Le projet de relance de La Coipa continue de bien progresser dans le respect des délais impartis et du budget alloué. La production devrait être lancée au milieu de l’année 2022. Nous continuons d’étudier les possibilités de prolongation de la durée d’exploitation de la mine. On prévoit de publier une mise à jour au premier trimestre de l’année prochaine.

Amélioration continue (AC) et innovation

  • Nos exploitations continuent de mettre l’accent sur les mesures d’amélioration de la productivité, tout particulièrement l’optimisation de nos flux de trésorerie. Cette année, la conférence CI&I (Innovation et amélioration continue) s’est déroulée dans la sphère virtuelle. Elle a permis de mettre en lumière les nombreuses initiatives en cours sur nos sites dans le but de booster nos niveaux de productivité.
  • Nous avons enregistré une hausse du nombre de propositions soumises dans le cadre du Fonds de possibilités d’innovation au cours du dernier trimestre. J’encourage tous les employés à tirer profit de ce fonds pour trouver des solutions et des technologies capables d’améliorer nos sites et exploitations.

Malgré de nombreuses difficultés, nous avons réalisé de belles avancées dans le cadre de notre stratégie opérationnelle au cours de ce trimestre, et cela grâce aux efforts soutenus et au dévouement de nos équipes dans le monde.

Merci d’avoir continué à donner la priorité aux enjeux de sécurité, mais également poursuivi vos efforts visant à concrétiser nos objectifs communs.

Terminons l’année 2021 en beauté et en toute sécurité, sans perdre de vue nos objectifs.

J. Paul Rollinson
PDG

Kinross figure parmi les meilleurs employeurs du Grand Toronto 2022 !
Décembre 6, 2021

Kinross figure parmi les meilleurs employeurs du Grand Toronto 2022 !

Vidéo : Le PDG de Kinross Gold fait le point sur nos résultats du 3e trimestre 2021
Novembre 16, 2021

Vidéo : Le PDG de Kinross Gold fait le point sur nos résultats du 3e trimestre 2021

Kinross dévoile un nouveau comité exécutif ESG
Novembre 14, 2021

Kinross dévoile un nouveau comité exécutif ESG