Bulletin trimestriel du PDG : Résultats T2 2022

Je tiens à partager aujourd’hui nos résultats du 2e trimestre 2022, mais également à fournir des mises à jour importantes concernant l’ensemble de notre portefeuille et à discuter de notre trajectoire pour le reste de l’année, tout particulièrement au regard de notre rééquilibrage du portefeuille. En effet, nous avons finalisé la vente de nos actifs en Russie et [la vente en cours au] Ghana.

La semaine dernière, un drame a frappé notre site de Tasiast où un collègue est décédé lors d’une opération de maintenance courante. Nous sommes sous le choc et profondément attristés. À la fin de l’enquête approfondie, nous veillerons à tirer les leçons de cette tragédie pour que cela ne se reproduise plus. Au cours des derniers mois, l’équipe de Tasiast n’a pas ménagé ses efforts pour renforcer les programmes de sécurité sur le site. Ce terrible accident met en exergue le risque inhérent à notre activité et la nécessité de continuer à instaurer des améliorations. 

Sur le plan opérationnel, malgré l’amélioration de la production par rapport au premier trimestre, nous avons continué de subir des vents contraires dans l’ensemble de notre portefeuille. Par conséquent, nous nous attendons à ce que notre bilan se situe dans la fourchette basse de nos orientations pour 2022 fixées à 2,15 millions d’onces d’équivalent or. Nous avons accru notre objectif de coût de revient des ventes pour 2022 qui doit avoisiner 900 $ par once d’équivalent or vendue et le coût de maintien global autour de 1 240 $ par once d’équivalent or vendue. Ces ajustements de nos objectifs s’expliquent essentiellement par les pressions inflationnistes sur l’ensemble de notre portefeuille, mais également les retards temporaires qu’accuse le projet d’intensification du rendement de l’usine de broyage à La Coipa.

Nous nous attendons à enregistrer un second semestre nettement plus solide, avec une production plus importante et des coûts moindres en vue de générer un flux de trésorerie disponible plus élevé. Paracatu, Tasiast et La Coipa devraient être en grande partie à l’origine de cette hausse de la production, sachant que la production accrue dans nos mines des États-Unis sera aussi un facteur contributif. Chaque site s’est vu confier une mission claire et sait les efforts qui sont nécessaires pour contribuer à promouvoir un second semestre robuste sur le plan de la production, des coûts et de la sécurité. Il est crucial que nous respections notre plan en toute sécurité pour le reste de l’année 2022. Nous devons tous rester concentrés sur nos objectifs. 

Résultats du plan 4PP au 2e trimestre

Concernant nos Premiers impératifs, nous avons mis l’accent sur la sécurité des opérations et le déploiement d’initiatives capitales, notamment des évaluations conjointes des sites qui visent à favoriser un apprentissage croisé entre les sites et à améliorer la qualité de nos programmes. Dans ce domaine, nous nourrissons de fortes attentes pour tout le monde. Nous nous engageons à améliorer en permanence nos systèmes de sécurité et de gestion des risques afin de protéger tous les membres de notre équipe. Veuillez continuer à faire de la sécurité une priorité absolue, au fil des quarts et dans toutes les activités.

Nous avons également publié notre deuxième rapport annuel sur le climat qui fournit une analyse exhaustive de nos informations relatives au climat et de nos données portant sur les émissions de GES en 2021. Ce rapport a été rédigé conformément au cadre établi par la TCFD (Task Force on Climate-related Financial Disclosures — Groupe de travail sur la publication d’informations financières relatives au climat). Début 2022, nous avons dévoilé notre stratégie relative au changement climatique à plusieurs volets. Elle dresse les grandes lignes d’un plan complet de réduction des GES qui s’inscrit dans le cadre de nos efforts visant à atteindre l’objectif ultime, à savoir la neutralité carbone d’ici 2050.

Dans la rubrique Assurer un flux de trésorerie durable du plan 4PP, nous avons été mis en difficulté par des coûts plus élevés qui sont essentiellement imputables aux pressions inflationnistes mondiales. La production a été inférieure aux prévisions, ce qui se reflète dans le suivi du plan 4PP. Compte tenu des prévisions pour le second semestre (hausse de la production et baisse des coûts), nous bénéficions de conditions favorables pour accroître le flux de trésorerie disponible. Toutefois, nous exigerons de tous les sites qu’ils concrétisent les objectifs de production tout en restant concentrés sur les coûts afin que nous puissions contrôler les dépenses et concrétiser nos engagements au cours des prochains mois.

À La Coipa, nous œuvrons à rectifier les retards qu’accuse le projet d’intensification du rendement de l’usine de broyage. À Tasiast, l’usine de broyage affiche régulièrement un rendement supérieur à 21 000 tonnes par jour. Le site demeure en bonne voie pour produire plus de 600 000 onces cette année. Quant à Paracatu, le site est bien positionné pour enregistrer un second semestre solide, d’autant qu’il a entamé une partie à plus forte teneur du corps de minerai.

Comme nous restons attachés à Dégager une valeur future, les objectifs stratégiques énoncés dans le plan 4PP sont cruciaux pour la phase suivante de l’entreprise. En Alaska, nous continuons de faire avancer le projet Manh Choh qui offre de belles perspectives de croissance à Kinross. Cela se traduit par une production supplémentaire à faibles coûts et à forte teneur en faveur de Fort Knox. À Great Bear, nous continuons de faire d’excellents progrès, avec un bilan de forage pour le premier semestre qui conforte notre vision pour le site, à savoir développer un vaste complexe minier dont l’exploitation s’inscrira dans la durée. D’autre part, le projet Tasiast 24k se déroule toujours conformément aux prévisions et devrait atteindre un rendement de 24 000 tonnes par jour à la mi-2023. Nous continuons de progresser dans le cadre du projet d’optimisation de Round Mountain qui se déroule dans les délais et devrait s’achever plus tard cette année.

Nos sites ont consacré du temps au développement d’initiatives axées sur l’Innovation et l’Amélioration continue (AC). L’objectif ? Exploiter au mieux les ressources disponibles, en insistant particulièrement sur nos pratiques en matière de consommation d’énergie. Nous étudions l’entreprise dans son entièreté pour identifier les possibilités visant à utiliser les huiles synthétiques et à partager les bonnes pratiques d’exploitation en matière de transport. Nous continuons d’encourager la participation de tous à notre Fonds de possibilités d’innovation.

En conclusion, je me réjouis à l’idée que l’entreprise se remette sur les bons rails au cours du second semestre tandis que nous augmentons la production et abaissons les coûts, forts de prévisions de rendement et de teneur à la hausse sur quasiment tous les sites.

Nous sommes convaincus que Kinross est largement sous-évaluée. Alors nous devons redoubler d’efforts pour concrétiser nos plans. Kinross deviendra fondamentalement une entreprise forte d’une production annuelle de deux millions d’onces pour le reste de la décennie. Elle concentrera surtout ses activités dans la région des Amériques, en affichant de solides flux de trésorerie qui stimuleront son bilan d’investissement. Nous disposons de deux actifs de premier ordre — Tasiast et Paracatu. Ensemble, ces sites produiront plus d’un million d’onces annuellement au cours des dix prochaines années. Quant au formidable projet Great Bear de classe mondiale, il a toutes les chances de devenir un troisième actif de premier ordre.

La sécurité doit rester notre priorité absolue. Veuillez maintenir votre engagement en faveur de la sécurité des opérations tandis que l’entreprise entame cette nouvelle phase.

  • Paul

J. Paul Rollinson
PDG

Lauréate Argent : Carmen Ercolino, adjointe administrative, Fort Knox
Août 8, 2022

Lauréate Argent : Carmen Ercolino, adjointe administrative, Fort Knox

Lauréat Or : Iuri Melo, technicien en instruction minière III, Paracatu
Août 8, 2022

Lauréat Or : Iuri Melo, technicien en instruction minière III, Paracatu

Kinross annonce une mise à jour concernant ses projets à Great Bear et aux États-Unis
Juillet 5, 2022

Kinross annonce une mise à jour concernant ses projets à Great Bear et aux États-Unis