Kinross conclut un accord avec le gouvernement de Mauritanie en vue de renforcer leur partenariat existant

Le 15juin dernier, la société Kinross a annoncé avoir conclu un accord de principe avec le gouvernement de Mauritanie en vue de renforcer leur collaboration et d’harmoniser davantage leurs intérêts respectifs à long terme — une condition essentielle afin de pérenniser la réussite des activités de Tasiast pour les années à venir.

« Nous sommes ravis de constater que le climat continue d’être favorable aux investissements étrangers en Mauritanie grâce à l’issue fructueuse de nos discussions avec le gouvernement, sans oublier le contrat de financement du projet Tasiast via la Société financière internationale (SFI-IFC) signé en décembre 2019 », a déclaré J. Paul Rollinson, PDG. « Cet accord équilibré se traduira par une stabilité accrue et renforcera les avantages pour la Mauritanie et ses habitants. Il permettra également à Tasiast de se positionner de sorte à garantir sa réussite à long terme. »

« Tasiast est un moteur important de l’économie mauritanienne. Nous sommes convaincus que notre nouvel accord saura attirer d’autres investisseurs miniers étrangers », a précisé Mohamed Abdel Vetah, ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Mines de la Mauritanie.

Les modalités clés qui figureront dans l’accord définitif portent sur les éléments suivants :

  • Une licence d’exploitation sur 30 ans pour la région prospective Tasiast Sud, avec une procédure accélérée de l’octroi des permis
  • Le rétablissement de l’exonération fiscale applicable aux taxes sur les carburants
  • Le remboursement par le gouvernement des montants de TVA dus jusqu’en 2025
  • Kinross versera des redevances dans le cadre d’un nouveau système évolutif qui reflète le cours de l’or et la convention minière en vigueur
  • Kinross indemnisera le gouvernement dans le cadre de la résolution des litiges
  • Le gouvernement aura le droit de nommer deux observateurs au conseil d’administration de Tasiast, mais aussi un représentant et un observateur au conseil d’administration de Tasiast Sud

Pour en savoir plus sur cet accord, consultez le communiqué de presse ici ou notre récapitulatif ici.