Kinross Tasiast réussit le démarrage initial de la centrale électrique du projet 24k

Kinross Tasiast a récemment réussi le démarrage initial de la centrale électrique Wartsila de 40 MW conçue pour fournir de l’énergie supplémentaire au projet 24k.

Cette nouvelle centrale électrique se trouve à environ 10 miles de l’usine de lixiviation au carbone (CIL) qu’elle alimentera. Sa mise en service continue de bien progresser. La centrale électrique devrait être opérationnelle à la fin du 4e trimestre 2021. 

« Ce démarrage initial est une étape clé dans le cadre du projet 24k de Tasiast et de la centrale électrique Wartsila », a déclaré Rachel Yang. « Cette centrale sera déterminante dans la stratégie de croissance future de Tasiast. Cet événement notable marque un pas dans la bonne direction. Nous continuons de bien avancer dans le cadre de ce projet. »

D’après les estimations, le projet 24k de Tasiast permettra d’accroître le rendement de la mine en passant à 21 000 tonnes/jour d’ici le 1er trimestre 2022, puis à 24 000 tonnes/jour d’ici la mi-2023, prolongeant ainsi la durée d’exploitation de la mine de quatre ans, soit jusqu’en 2033. Pour en savoir plus sur le projet 24k, consultez le communiqué de presse en cliquant ici.

Vue de la centrale électrique Wartsila
Les quatre modules de la centrale électrique de 40 MW où l’une des cheminées a relâché avec succès les premières fumées lors du test
La centrale électrique à l’arrière-plan des cheminées
Kinross organise des consultations avec les communautés concernant ses projets de développement en Alaska, au Chili et en Russie
Juillet 12, 2021

Kinross organise des consultations avec les communautés concernant ses projets de développement en Alaska, au Chili et en Russie

Kinross Tasiast reçoit la visite du ministre des Mines
Juillet 5, 2021

Kinross Tasiast reçoit la visite du ministre des Mines

Découvrez comment Kinross Bald Mountain et Round Mountain partagent les bonnes pratiques en matière d’AC
Juin 21, 2021

Découvrez comment Kinross Bald Mountain et Round Mountain partagent les bonnes pratiques en matière d’AC