Nouvelle stratégie de mélange de minerais à Bald Mountain

Mi-2016, les équipes de géologie et de traitement de Bald Mountain ont remarqué un changement : la solution de cyanure filtrait plus lentement que prévu à travers les remblais de lixiviation en tas.

« Nous testons régulièrement la granulométrie du minerai pour nous assurer que nous pourrons le lessiver ; il y avait donc une part significative de matières fines dans le nouveau minerai, » déclare Isaac Amponsah, Chef métallurgiste à Bald Mountain. « Les matières fines remplissent les vides entre les roches et empêchent la solution de couler aussi rapidement que nous le voudrions, ce qui peut potentiellement retarder la production d’or. »

L’équipe de Bald Mountain a cherché une solution en se penchant sur les expériences vécues dans d’autres opérations de lixiviation en tas effectuées chez Kinross. Elle a ainsi appris qu’un problème similaire s’était posé au puits Gold Hill de Round Mountain et qu’il avait été résolu par le mélange de minerais. Pensant qu’elle tenait peut-être là une solution efficace, l’équipe de Bald Mountain a d’abord utilisé le programme « Achieving Excellence » pour évaluer l’impact du mélange à la fois sur les opérations minières et sur l’économie du site, puis a décidé d’appliquer cette méthode, ce qui a demandé un important travail d’équipe.

« Grâce à nos modèles géologiques, nous savons où trouver du matériau intéressant pour le mélange, » explique Darren Parsons, Géologue en chef à Bald Mountain. « Mais ce sont les opérateurs des pelles qui observent chaque godet qu’ils vident dans les tombereaux. »

Grâce aux efforts de M. Parsons, l’équipe des opérations minières a appris à identifier les différents types de matériau. Le géologue en chef a également travaillé avec les superviseurs de terrain pour garantir le respect des bonnes destinations.

« Les équipes ont fait un travail remarquable pour assurer le bon déroulement du mélange, » poursuit-il. L’exécution de la stratégie doit être parfaite, car nous voulons éviter la mise en stock autant que possible.

« Lorsqu’on exploite un dépôt de minerai tout-venant pauvre, même les petits coûts supplémentaires peuvent véritablement entamer notre marge de profit, » ajoute Tom Fedel, Ingénieur en chef des mines à Bald Mountain. « Nous avons ajusté nos plans miniers pour obtenir simultanément différents types de matériau de différentes parties du puits. Ensuite, nous les mélangeons lorsqu’ils sont vidés sur le remblai, évitant ainsi tout surcoût. » 

Les efforts coordonnés des différents départements impliqués n’ont pas été vains : depuis la mise en application de la stratégie de mélange, les taux de percolation à travers les remblais ont été améliorés et sont maintenus à des niveaux satisfaisants. Cette stratégie a également permis à l’équipe du site d’affiner ses prévisions de production. 

 

Un exemple de minerai contenant un fort pourcentage de matières fines (à gauche) par rapport à un bon minerai « non mélangé » (à droite)

Gregory Snow, Géologue du programme Génération Or à Bald Mountain, recherche des matières fines dans un petit échantillon. 

Kinross Brasil donates over US$175,000 to Paracatu’s fight against COVID-19
Avril 11, 2021

Kinross Brasil donates over US$175,000 to Paracatu’s fight against COVID-19

Kinross publie son rapport annuel 2020 !
Avril 6, 2021

Kinross publie son rapport annuel 2020 !

Kinross annonce renommer le projet « Peak » en Alaska qui devient « Manh Choh »
Mars 14, 2021

Kinross annonce renommer le projet « Peak » en Alaska qui devient « Manh Choh »