Fait saillant en matière de développement durable : Découvrez comment Kinross Russie élimine les plastiques à usage unique

Nous avons récemment publié notre rapport 2019 sur le développement durable, une analyse détaillée de nos progrès au cours des deux dernières années en vue de respecter notre engagement en faveur d’une exploitation minière responsable. Au cours des prochaines semaines, nous publierons des articles sur les forces de notre politique de RSE grâce à une chronique consacrée aux faits saillants en matière de développement durable sur Kinross World.

Cette semaine, nous présentons la stratégie de Kinross Russie pour éliminer les plastiques à usage unique sur ses sites d’exploitation de Kupol et de Dvoinoye ; une stratégie qui a permis de réduire de 430 kg (soit 950 livres environ) la consommation de plastiques en 2019. Cette initiative a vu le jour après une évaluation portant sur la quantité colossale de plastiques à recycler qui était acheminée depuis les sites — environ 548 conteneurs ou 3 760 tonnes de déchets avaient quitté Kupol à des fins de recyclage depuis 2009.

Même si ces opérations ne peuvent pas mettre complètement fin à l’usage des plastiques, les équipes ont mis au point une nouvelle étape du programme de recyclage qui vise à éliminer les plastiques à usage unique à Kupol et à Dvoinoye. Elles ont mis l’accent sur deux volets clés : remplacer les bouteilles d’eau en plastique par une solution réutilisable et remplacer la vaisselle en plastique par des solutions biodégradables.

En vue de réduire les quantités de bouteilles d’eau en plastique acheminées sur le site, Kupol a créé un puits d’eau souterraine pour fournir une eau potable de grande qualité. Sa mise en service est prévue à la fin de l’année 2020. Par ailleurs, Dvoinoye a installé sept épurateurs d’eau et quatre mini unités d’osmose inverse comme source d’eau.

Le lancement de cette initiative a permis de prendre une bonne longueur d’avance sur l’objectif à court terme de l’exploitation, à savoir réduire l’utilisation des bouteilles plastiques à hauteur de 80 %. Pour en savoir plus sur cette amélioration, consultez la page 51 de notre Rapport sur le développement durable.