Bulletin trimestriel du PDG : Résultats de fin d’exercice/4e trimestre 2018

Aujourd’hui, nous avons publié nos résultats de fin d’exercice et du 4e trimestre 2018, ainsi qu’une mise à jour concernant nos projets de développement organique et nos activités d’exploration. Voici quelques faits saillants

Premiers impératifs

  • Nos résultats en matière de sécurité sont excellents. En 2018, nous avons enregistré le taux de fréquence total des blessures à signaler (TRIFR) le plus faible de notre histoire. Je vous félicite tous d’avoir accordé autant d’importance à la sécurité, un domaine qui est (et restera) notre priorité absolue.
  • Les sites de Maricunga, Fort Knox, Kettle River-Buckhorn et Dvoinoye ont tous conclu cet exercice annuel sans aucun arrêt de travail total ou partiel.
  • Cette année encore, nous continuons d’avoir une incidence positive au sein des communautés où nous menons nos activités :
    • Bald Mountain a remporté le prix Nevada Mine Reclamation pour la préservation de 10 000 acres d’habitat du tétras des armoises.
    • Kupol a prolongé jusqu’en 2020 son engagement auprès de la Fondation Kupol dont l’action rencontre un franc succès.
    • Nous ne cessons de constater des améliorations notables dans les communautés situées autour de nos sites miniers. Par exemple, à Tasiast, le nombre de personnes vivant dans une situation d’extrême pauvreté a baissé de 20 % entre 2011 et 2017. 

Assurer un rendement minier et financier

Pour la septième année consécutive, nous avons atteint nos objectifs annuels en matière de production, de coûts et de dépenses en capital — un accomplissement qui a nécessité des efforts soutenus dans toutes nos exploitations. Par ailleurs, nous avons maintenu un bilan financier et des liquidités solides, tout en faisant progresser nos projets de développement.

  • Faits saillants sur le plan opérationnel : Nous avons produit 610 152 onces d’équivalent or au cours du quatrième trimestre et 2 452 298 pour l’exercice financier 2018. Plusieurs de nos sites affichent un excellent bilan, y compris Paracatu et Bald Mountain qui enregistrent une production annuelle record, mais également Tasiast qui réalise une production record au 4e trimestre.
  • Rendement financier : Concernant le coût de production de nos ventes pour l’exercice complet, il s’élève à 734  $ par once, conformément à notre objectif. Le coût de maintien global pour l’exercice complet s’élève à 965 $ et les dépenses en capital à 1 043,4 $ — ces deux résultats se situant dans la fourchette basse de notre objectif.  En 2018, nous avons aussi généré 874,2 millions de dollars en flux de trésorerie ajusté.
  • La rentabilité est très satisfaisante à Bald Mountain, notre site minier affichant les coûts les plus faibles pour 2018, avec une réduction de 15 % en glissement annuel du coût des ventes par once. Dans le même temps, notre site en Russie a dépassé les attentes dans ce domaine.  
  • Au cours de cette période de réinvestissement dans notre entreprise, nous avons clos l’exercice 2018 avec 349 millions de dollars en liquidités, une somme qui a baissé par rapport à la fin de l’exercice 2017. Cela s’explique essentiellement par les dépenses en capital visant à financer notre portefeuille de projets de développement, mais aussi l’acquisition de deux centrales hydroélectriques au Brésil.
  • Fin 2018, les liquidités totales s’élevaient à 1 901,9 millions de dollars, sans aucun remboursement de dette prévu jusqu’en 2021.

Dégager une valeur future

Au cours de l’année écoulée, nous avons particulièrement mis l’accent sur la réduction des coûts et l’amélioration de l’efficacité en vue d’optimiser notre flux de trésorerie et de maximiser les budgets sur le long terme. Nous avons concrétisé plusieurs objectifs stratégiques. Cependant, nous avons aussi rencontré des difficultés et observé une détérioration de la valeur de notre plan opérationnel stratégique.

Au cours de l’année écoulée, nos projets de développement organique n’ont cessé de bien progresser :

  • Après l’achèvement fructueux du projet d’agrandissement de Phase 1 à Tasiast, le site minier a enregistré une production record au 4e trimestre, avec un rendement et un taux de récupération dépassant les attentes. Le projet d’agrandissement de Phase 2 reste une option viable, tandis que nous continuons d’étudier d’autres approches en vue d’accroître davantage le rendement. Le dialogue se poursuit avec le gouvernement de Mauritanie.
  • Le projet Phase W à Round Mountain se déroule toujours dans le respect du budget alloué et des délais impartis. L’étape de prédécapage avance bien. Un premier minerai à faible teneur a été trouvé et est actuellement déposé sur les aires existantes de lixiviation en tas. La mise en service du circuit de traitement est prévue au 2e trimestre 2019.
  • Le projet Gilmore à Fort Knox se déroule dans le respect du budget alloué et des délais impartis. On prévoit de trouver un premier minerai début 2020. La construction de l’aire de lixiviation en tas a commencé. On prévoit de lancer les opérations de décapage au 3e trimestre 2019.
  • Le projet Complexe Vantage de Bald Mountain suit son cours. On prévoit la mise en service de l’aire de lixiviation en tas et des installations de traitement à la fin du 1er trimestre 2019.
  • Nos études menées au Chili continuent d’avancer — l’étude de définition du projet Lobo Marte devrait prendre fin au premier trimestre 2019 tandis que l’étude de faisabilité du projet de redémarrage de La Coipa devrait se terminer au troisième trimestre 2019.
  • Forts de résultats d’exploration solides, les sites de Kupol et de Chirano ont vu leur durée d’exploitation prolongée d’une année. Par ailleurs, environ 2,3 millions d’onces ont été ajoutés aux estimations des réserves minérales en 2018.

Amélioration continue et innovation

  • Tous nos sites miniers ont démontré leur engagement ferme envers l’amélioration continue (AC) grâce à de multiples initiatives visant à réduire les coûts et à optimiser la productivité.
  • Au cours de l’année écoulée, toutes nos exploitations ont atteint les objectifs en matière d’amélioration des résultats, en particulier à l’égard de nos priorités AC mondiales — optimisation du processus « du forage à l’usine », de nos activités d’acheminement et du rendement des pneus.
  • D’ailleurs, Paracatu et à Chirano ont instauré d’importantes améliorations au niveau de la structure des coûts.
  • Depuis son lancement début 2018, le Fonds pour l’innovation a reçu un grand nombre de propositions concurrentielles de la part de tous nos sites. Sept projets ont été approuvés en vue d’une mise en œuvre. Fort de ce succès rencontré l’année dernière, le programme se poursuit en 2019.

L’année 2018 a été marquée par de nombreux accomplissements sur nos sites d’exploitation et dans nos projets. Continuons sur notre lancée afin de concrétiser nos objectifs opérationnels, mais aussi de franchir de nouveaux caps dans nos projets. Je suis fier de notre bilan en matière de sécurité et de ce nouveau record que nous avons battu en tant qu’entreprise. Continuons de travailler dans un cadre sécuritaire pour atteindre nos objectifs en 2019.  

Paul

J. Paul Rollinson
PDG
Kinross Gold Corporation

 

Kinross soutient les programmes de vaccination contre la COVID-19 au Ghana, Tasiast et en Russie
Août 17, 2021

Kinross soutient les programmes de vaccination contre la COVID-19 au Ghana, Tasiast et en Russie

Bulletin trimestriel du PDG : Résultats du 2e trimestre 2021
Juillet 28, 2021

Bulletin trimestriel du PDG : Résultats du 2e trimestre 2021

Kinross conclut un accord définitif avec le gouvernement de Mauritanie
Juillet 19, 2021

Kinross conclut un accord définitif avec le gouvernement de Mauritanie