Kinross Russie en tête du classement du Fonds mondial pour la nature en Russie !

Félicitations à Kinross Russie qui s’est récemment hissé en tête du classement dressé par le Fonds mondial pour la nature (WWF) en Russie et la National Rating Agency (NRA) concernant la transparence environnementale des entreprises russes d’exploitation minière et de métaux.

Ce classement évalue 40 sociétés russes dans les catégories suivantes : la gestion environnementale, l’incidence sur l’environnement et la divulgation des informations. Il vise à renforcer la transparence des rapports, à encourager les entreprises à réduire leur incidence sur l’environnement, mais aussi à faciliter l’utilisation raisonnée des ressources naturelles et à promouvoir la responsabilité sociale dans la région.

« Kinross mène ses activités en respectant les normes internationales les plus strictes et les bonnes pratiques en matière de gestion environnementale », a déclaré Claude Schimper, vice-président principal, Opérations, Russie. « La reconnaissance de nos accomplissements en Russie par le WWF montre bien que nous sommes sur la bonne voie. La réussite de Kinross est le fruit des efforts quotidiens de nos employés. Ils participent à l’amélioration continue de la gestion de notre empreinte sociale et environnementale. »

Kinross Russie demeure un chef de file de ce classement puisque le site se voit ainsi récompensé pour la quatrième année consécutive par le WWF.

La distinction officielle dans le cadre du classement
Découvrez les 5 meilleures histoires de Kinross World en 2020 !
Décembre 15, 2020

Découvrez les 5 meilleures histoires de Kinross World en 2020 !

Une visite ministérielle à La Coipa met en lumière la solidité des pratiques mises en place concernant la sécurité et la diversité
Décembre 7, 2020

Une visite ministérielle à La Coipa met en lumière la solidité des pratiques mises en place concernant la sécurité et la diversité

Kinross organise une « pause-sécurité » pour toutes ses exploitations mondiales
Novembre 23, 2020

Kinross organise une « pause-sécurité » pour toutes ses exploitations mondiales