Bulletin trimestriel du PDG : Kinross publie ses résultats du 2e trimestre 2019

Nous avons publié aujourd’hui nos résultats du 2e trimestre 2019. Nous avons enregistré un excellent trimestre, puisque nos sites miniers ont généré un flux élevé de trésorerie, et nous avons conservé notre position solide en matière de liquidités. Nous avons augmenté notre production et réduit nos coûts, comparativement au trimestre dernier et à l’année passée. Nous sommes sur la bonne voie pour atteindre nos objectifs annuels en matière de production annuelle et d’encadrement des coûts.

Sur le plan opérationnel, nos trois plus grandes mines représentant plus de 60 % de notre production – Paracatu, Kupol-Dvoinoye et Tasiast – affichent des résultats exceptionnels, avec les plus faibles coûts de notre portefeuille, tant au niveau du bilan trimestriel que semestriel. Nos projets de développement au Nevada – Phase W à Round Mountain et Vantage Complex à Bald Mountain – ont tous deux franchi une étape importante en coulant leur premier lingot d’or.

Nous avons également été ravis d’annoncer l’acquisition du projet de développement de Chulbatkan, une formidable opportunité de grande qualité dans l’Extrême-Orient russe avec une ressource initiale indiquée estimée à environ 4 millions d’onces. Avec une vaste ressource proche de la surface, ce projet a le potentiel de devenir une exploitation par lixiviation en tas à faible décapage et à forte marge.

Nous avons été très sélectifs dans notre approche des opérations de fusion-acquisition. Nous avons la conviction que ce rachat est un excellent choix stratégique en raison de notre savoir-faire de classe mondiale en matière d’exploitation par lixiviation en tas sous un climat froid. Ce projet s’inscrit parfaitement dans nos priorités en matière d’immobilisations et dans notre programme de projets. Ce projet s’appuie sur notre bilan opérationnel fructueux de 24 ans en Russie et devrait renforcer notre flux de trésorerie et notre production à long terme.

Le montant total de la transaction s’élève à 283 millions de dollars. Le financement nous permet de conserver une solide position en matière de liquidités grâce à une opération mixte, avec 40 % en espèces et 60 % en actions Kinross. Pour en savoir plus sur l’acquisition de Chulbatkan, le communiqué de presse et la présentation aux investisseurs sont disponibles ici. 

Citons quelques faits saillants du deuxième trimestre :

Premiers impératifs

  • Nous avons constaté des tendances positives concernant les résultats en matière de sécurité ce trimestre. Cependant, un incendie s’est récemment déclaré dans l’entrepôt de Paracatu, confirmant la nécessité de faire constamment preuve de diligence. Aucune blessure n’a été déplorée grâce à l’intervention rapide de notre équipe, mais nous devons toujours donner la priorité absolue à la sécurité au quotidien.
  • Nous avons publié notre Supplément de données pour le Rapport 2018 sur la responsabilité sociale d’entreprise, fournissant ainsi une mise à jour sur nos initiatives en la matière. Voici quelques points fondamentaux concernant nos résultats 2018 :
    • Nous avons battu un nouveau record de résultat en matière de sécurité chez Kinross avec un taux de fréquence total des blessures signalées (TFTBS) de 0,27, soit une amélioration de 18 % par rapport à 2017;
    • Nous avons dépensé 3 milliards de dollars en achats locaux, salaires et charges fiscales dans les pays où nous menons nos activités ;
    • Nous comptons environ 834 000 bénéficiaires des initiatives et programmes communautaires lancés dans les sites où nous sommes implantés;
    • 98 % de nos collaborateurs sont des résidents locaux;
    • Nous avons réduit nos émissions de CO2 annualisées à hauteur de 10 00 tonnes/an grâce à des projets axés sur l’efficacité énergétique. D’ailleurs, nous enregistrons un traitement des émissions de CO2 par tonne bien plus faible que la moyenne de nos pairs.
  • Chirano a été récompensé deux fois lors des prix Ghana Health, Environment, Safety and Security Awards. Le site a été désigné « Meilleure entreprise pour les initiatives de protection de l’environnement » et « Meilleure entreprise pour les initiatives de communication et de sensibilisation à la sécurité sur place ».
  • En réponse à l’intérêt croissant des parties prenantes, nous avons publié un rapport détaillé concernant notre approche de la gestion responsable des résidus.

Assurer un rendement minier et financier

Nous devons maintenir nos efforts ciblés pour atteindre nos objectifs de production et de coût, mais il est aussi crucial pour nous d’optimiser le flux de trésorerie pour générer de la valeur. Cela impose la concrétisation d’efforts importants dans une multitude de domaines : la planification stratégique, l’exploitation d’onces qualitatives, le rendement du fonds de roulement, la productivité du travail, la gestion de la chaîne logistique et les initiatives d’amélioration continue. Surtout, il est indispensable de mobiliser tout le monde à tous les niveaux de l’entreprise et dans tous les sites pour obtenir des résultats significatifs.

  • Faits saillants sur le plan opérationnel : Nous avons produit environ 648 000 onces d’équivalent or au cours du deuxième trimestre, sachant que nos trois mines principales affichent un très bon bilan.
    • Paracatu a enregistré son troisième trimestre consécutif de production record, tout en maintenant ses coûts au plus bas depuis 2010.
    • Tasiast a continué de réaliser d’excellentes performances, en raison de solides résultats au niveau du rendement de l’usine et du taux de récupération, mais aussi d’un plus faible coût de revient pour le troisième trimestre d’affilée.
    • Nos mines en Russie continuent de se distinguer par leur stabilité, affichant les plus faibles coûts de notre portefeuille au 2e trimestre.
  • Rendement financier : Au 2e trimestre, le coût de revient des ventes s’élevait à 663 $ par once et les coûts de maintenance globaux (AISC) étaient de 925 $ par once, avec un bénéfice net ajusté de 79,6 millions de dollars ou 0,06 $ par action.
  • Nous avons clos le deuxième trimestre avec un flux de trésorerie d’exploitation ajusté de 287,7 millions de dollars.
  • Paracatu a été le plus important générateur de flux de trésorerie, suivi par le site de Kupol-Dvoinoye.Tasiast a enregistré ses plus faibles coûts depuis le 1er trimestre 2011, marquant ainsi son troisième trimestre consécutif de réduction des coûts.
  • En fin de trimestre, nous conservons une liquidité totale solide d’environ 1,9 milliard de dollars et nous n’avons aucune dette arrivant à échéance jusqu’en 2021. Nous sommes en bonne voie pour atteindre nos objectifs annuels en matière de coût et de production.

Dégager une valeur future

Notre programme de développement a enregistré des progrès constants au cours du trimestre :

  • Sur le site de Tasiast, nous prévoyons d’annoncer à la mi-septembre les résultats de notre évaluation des approches alternatives visant à accroître notre rendement pour un coût sensiblement plus faible. Les solides résultats de l’usine depuis l’achèvement de la Phase 1 sont un facteur important.
    • Nous sommes également dans les délais pour concrétiser le financement de projet de 300 millions de dollars pour la mine de Tasiast plus tard cette année, avec la participation de la Société Financière Internationale, de la société Exportation et Développement Canada et de deux autres banques commerciales.
  • La Phase W de Round Mountain en est maintenant au stade de la production. Le premier lingot d’or a été coulé à la fin du mois de mai. Les activités de décapage se poursuivront comme prévu jusqu’à la fin de l’année 2020.
  • Le projet Vantage Complex de Bald Mountain a notamment lancé la production. Le premier lingot d’or a été coulé en juin. Même si le projet a rencontré quelques difficultés fortement liées à des conditions météorologiques défavorables, la mise en service du projet a bien avancé.
  • Le projet Gilmore de Fort Knox progresse selon les délais et dans le respect du budget alloué, pour un début des opérations de décapage prévu au 3e trimestre 2019. Les premiers minerais sont attendus plus tard cette année. Les activités de construction de lixiviation en tas se déroulent bien.
  • Nous sommes dans les délais pour terminer l’étude de faisabilité du projet La Coipa au 3e trimestre 2019, ainsi que l’étude de préfaisabilité du projet Lobo-Marte à la mi-2020, tandis que nous évaluons la possibilité de relancer la production à long terme au Chili.

Amélioration continue et innovation

  • C’est un signe encourageant de voir que nos opérations ne cessent de mettre l’accent sur les initiatives d’amélioration continue (AC) qui optimisent la productivité et limitent les coûts. J’invite tout le monde à poursuivre ces projets, car ils font partie de notre engagement pour l’excellence opérationnelle.
  • Le Fonds de possibilités d’innovation continue de susciter de l’intérêt. En effet, nous recevons des propositions de toute l’entreprise. J’encourage toutes les personnes ayant une idée ou technologie potentielle à soumettre leur proposition. Si vous avez besoin d’aide, parlez-en au représentant de l’amélioration continue de votre site, bureau ou région.

Notre portefeuille de mines a enregistré de belles performances ce trimestre. Nous devons poursuivre nos efforts soutenus jusqu’à la fin de l’année pour continuer à être des exploitants de sites sûrs, efficaces et rigoureux.

À l’avenir, nous devons continuer de déployer des mesures qui nous aident à gérer nos coûts et à améliorer nos résultats opérationnels en vue de renforcer notre flux de trésorerie.

Merci de votre dévouement et de vos efforts soutenus.

Paul

J. Paul Rollinson
PDG
Kinross Gold Corporation